Dans
les murs

Les visites guidées

Les visites guidées permettent à tous, tous âges confondus, de découvrir les coulisses (salles de répétition, etc.) et les espaces publics de l’Opéra.

Visitez le bâtiment de Jean Nouvel, une référence de l’architecture théâtrale contemporaine : un voyage inattendu à la découverte des salles de spectacle où les artistes se produisent mais aussi des studios où ils répètent.

En savoir +

La prise en compte du handicap pour un accueil sur mesure 

L’Opéra de Lyon s’attache à favoriser l’accès des personnes en situation de handicap, pour tous les spectacles et projets proposés. Leur accueil est pensé en fonction des troubles des personnes. Par exemple, une visite du bâtiment avec des personnes malvoyantes sera abordée par le toucher, l’écoute, la sensation spatiale, et l’expérimentation sera favorisée pour les personnes ayant des troubles psychiques.

La découverte des métiers

Dans le cadre d'un partenariat avec TCL, un reportage sur le métier d'ingénieur du son a été tourné. L'occasion de découvrir un métier inconnu mais pourtant indispensable à l'équipe du projet.

Restitution de l’espace sonore de l’orchestre, conseils aux artistes, qualité d’écoute… Pour un ingénieur du son, coordonner un enregistrement est un savant équilibre entre savoir-faire techniques, compétences musicales et relations humaines.
Les ingénieurs du son interviennent sur chaque spectacle. Ils réalisent sonorisation, bruitages ou enregistrements pour la télévision, la radio, le web ou les archives de l’Opéra de Lyon.
Spécialistes de l’amplification, les ingénieurs du son excellent dans l’art du réglage et du respect des timbres ou couleurs des instruments.

 

Dans le cadre de projets spécifiques (projet de découverte du monde professionnel, d’insertion à l’emploi…), des groupes d’élèves, des habitants fréquentant des associations et des centres de formation viennent à la rencontre du monde professionnel du spectacle : répétitions, interventions d’artistes dans ou hors les murs, rencontres avec des personnels administratifs, artistiques ou techniques, visites des ateliers…

En savoir + sur les métiers artistiques de l'Opéra de Lyon

La Journée Portes Ouvertes

© Blandine Soulage

 

Tous à l’Opéra !
Journée Portes Ouvertes - Samedi 6 mai 2017
Gratuit et ouvert à tous

Une fois par an, dans le cadre de l’opération “Tous à l’Opéra“, l’Opéra de Lyon vous dévoile ses coulisses lors d’une journée Portes Ouvertes. 

Découvrez les secrets de l'Opéra : artistes et techniciens vous concoctent des animations inédites pour vous présenter les métiers de l’Opéra.

Au programme : concerts, ateliers, vente de costumes, etc.

Tout sur l'édition 2017

Les ateliers du dimanche

 

 

Pour mettre à la porte les problèmes de baby-sitter et de garde d’enfant, l’Opéra propose une solution ludique : le dimanche, pendant que les parents assistent au spectacle dans la grande salle, les enfants de 5 à 10 ans s’amusent.
Chaque atelier est en lien thématique avec le spectacle donné dans la grande salle. A la fin de la représentation, les parents assistent à la présentation des créations des artistes en herbe.

Les ateliers sont animés par Muriel Joya
http://www.murieljoya.com/ateliers/

 

De 5 à 10 ans. Animation et goûter : 12  €. 
Sur réservation au 04 69 85 54 54

Attention : pour des raisons de sécurité, les enfants de moins de 5 ans ne peuvent pas entrer en salle.

 

Prochains ateliers de la saison 2016 - 2017 :

Dimanche 29 janvier 2017 : Et si on on jouait avec l'histoire ? / Autour de Jeanne au bûcher
Dimanche 26 mars 2017 : Les héros de la mythologie : de sacrés caractères ! / Autour d'Elektra
Dimanche 2 juillet 2017 : Viens découvrir le théâtre  / Autour de Viva la mamma !

Travaux d’intérêt généraux

Accueil de personnes pour des missions de travail d'intérêt général (TIG) : l’Opéra est habilité à recevoir des personnes pour la réalisation de leur peine de TIG depuis septembre 2011. Cela concerne trois postes dans les services : machinerie, exploitation et développement culturel. 

Institué par la loi du 10 juin 1983, le travail d’intérêt général a pris effet en 1984. Il a été conçu comme une peine alternative aux courtes peines d’emprisonnement. Pour la première fois en France, une sanction faisait appel à l’implication de la société civile, partenaire associé directement à l’exécution de la peine. Il s’agit en effet, avec le « TIG », de faire effectuer à la personne condamnée une activité utile pour la société avec une dimension réparatrice, tout en lui permettant d’éviter les effets désocialisants d’une incarcération.

Cette mesure implique une collaboration soutenue de partenaires disponibles et motivés et ne doit son succès qu’aux efforts conjugués de tous les acteurs.
 
L’Opéra, fort de son engagement citoyen et désireux de participer à cette démarche, est habilité depuis septembre 2011 à l’accueil de personnes effectuant un TIG. Ses services machinerie, exploitation et développement culturel participent ainsi à la réussite de l’accueil de ces personnes.